Archives par mot-clef : Umberto Eco

« À quoi sert de vieillir ? », Luc Ferry

« la pensée élargie… celle qui parvient à s’arracher à soi pour se mettre à la place d’autrui, non seulement pour mieux le comprendre, mais aussi pour tenter, en un mouvement de retour à soi, de regarder ses propres jugements du … Lire la suite

Publié dans Notes, Philosophie | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Docteur Faustus de Thomas Mann – encore

=> « Nécessité fait loi », Docteur Faustus où Thomas Mann situe un « chancelier philosophe » allemand à l’aube de la première guerre mondiale. J’ai repris la lecture de ce livre au chapitre XXX avec comme objectif de le finir enfin, près de … Lire la suite

Publié dans Anciennes Notes, Littérature, Philosophie | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Etudes de Thomas Mann

=>  »La vie n’est qu’apparence et art, et c’est pourquoi, au-dessus de la vérité (qui est affaire de morale), il y a la sagesse (qui est affaire de culture et de vie) », Thomas Mann dans  »Études » dans la seconde partie … Lire la suite

Publié dans Anciennes Notes, Littérature, Philosophie | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Nietzsche par Gilles Deleuze – première partie

=> « Comment l’esprit devient chameau, comment le chameau devient lion, et comment enfin le lion devient enfant », Gilles Deleuze commence ainsi son essai sur Nietzsche en citant l’incipit du premier livre de « Zarathoustra ». Je pense avoir bien vécu l’étape 1 … Lire la suite

Publié dans Anciennes Notes, Philosophie | Tagué , , , , | 2 commentaires

De la littérature d’Umberto Eco

=> « Comme une théorie textuelle désigne des invariants, alors qu’une critique du texte met en lumière les variables, il arrive souvent que, ayant compris que le monde de l’intertextualité est fait d’invariants et d’exceptions inventives, et que l’œuvre est un … Lire la suite

Publié dans Anciennes Notes, Littérature | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire