Archives par mot-clef : Pierre Bordage

Pensées diverses

=>  »Tendre la joue gauche ne signifie pas rester passif, avait ajouté le Maître-esprit. Au contraire, c’est un geste qui réclame de la force de caractère. Il faut briser un conditionnement, se libérer du joug. », Pierre Bordage dans « L’Évangile du … Lire la suite

Publié dans Littérature, Notes, Philosophie | Tagué , , | Laisser un commentaire

Retarder la fin de l’automne retarde le retour du printemps

 »Tu manques seulement d’humilité. La porte est étroite, et, comme la grenouille de la fable, tu te gonfles de tant de certitudes, de tant de désirs, de tant d’émotions, que tu ne peux pas la franchir », page 303 de  »L’Évangile … Lire la suite

Publié dans Littérature, Notes, Philosophie | Tagué | 2 commentaires

L’esclavage par l’abondance

Comme toutes les formes de contraintes (fouet, inquisition, privation, idéologie, travail, …) se sont avérées non pérennes, que les civilisations basées sur une exploitation d’une partie de la population se sont effondrées (Christ, athéisme, chambres à gaz, congés payés, …), … Lire la suite

Publié dans Notes, Philosophie | Tagué | Laisser un commentaire

« Encore faudrait-il qu’il y ait une seule vérité dans ce monde »

« Encore faudrait-il qu’il y ait une seule vérité dans ce monde. Et ce n’est pas le cas : la vérité est protéiforme, changeante. Nous pouvons tout au plus donner des impressions, des perceptions, des sentiments. », page 395 de  »L’Évangile du … Lire la suite

Publié dans Littérature, Notes, Philosophie | Tagué , , | Laisser un commentaire

Pourquoi certains écrivent des romans au lieu de thèses

« Il avait participé à la mise en place d’une pensée hégémonique basée sur la division, la fragmentation, la vision d’un progrès mécanique et générateur de profits », « Évangile du Serpent » de Pierre Bordage. Cette notion d’une participation unitaire, atomique, comme les … Lire la suite

Publié dans Littérature, Notes, Philosophie | Tagué | Laisser un commentaire

Suspicion et culpabilisation

« – Mais sans lois, sans règles, il est impossible de vivre en communauté ! – La loi humaine repose toujours sur la notion de suspicion, dans un but de conservation des acquis. Nous soupçonnons l’autre d’être un assassin, alors nous … Lire la suite

Publié dans Littérature, Notes | Tagué , , | Laisser un commentaire

 »Moins vous posséderez, plus vous serez riches », Pierre Bordage

 »Moins vous posséderez, plus vous serez riches, et plus vos frères et vos sœurs du serpent double seront riches… Ceux qui refusent de la partager avec leurs frères et leurs sœurs du serpent double, ceux-là entraînent l’ensemble de l’humanité sur … Lire la suite

Publié dans Littérature, Notes | Tagué | Laisser un commentaire

 »Le but c’est l’enfant du temps linéaire », Pierre Bordage dans  »L’Évangile du Serpent »

Avoir un objectif c’est d’abord regarder en arrière (ce que l’on n’a jamais eu, jamais réussi à avoir) puis se projeter vers l’avant, le sens de la marche du temps, l’avenir, oubliant le moment présent, oubliant les cycles de la … Lire la suite

Publié dans Littérature, Notes | Tagué | Laisser un commentaire

Matérialisme : plus on est coupable, plus on est victime

On a compris que l’être humain est curieux et avide de nouveauté. On retrouve ces prédispositions chez le nouveau-né lorsqu’il se désintéresse soudain de son jouet préféré au profit du moindre objet que l’on lui agite devant les yeux. Alors … Lire la suite

Publié dans Notes, Philosophie | Tagué , | Laisser un commentaire

Passé, avenir et présent dans  »L’Évangile du Serpent »

Le passé est jugement, l’avenir repose sur des souhaits qui jugeront plus tard le présent, seul le moment présent est liberté. Pierre Bordage dans  »L’Évangile du Serpent », livre de maturité après « Les guerriers du silence » déjà révélateur bien que plus … Lire la suite

Publié dans Littérature, Notes, Philosophie | Tagué | Laisser un commentaire