Si l’existence est une telle fuite, l’éternité est l’heure des braves

 »Qui se peut flatter d’avoir un talent véritable ? Ne pouvons-nous pas être tous tant que nous sommes, sous l’empire d’une illusion… Je parierais que tel auteur qui lit cette phrase, se croit un écrivain de génie, et n’est pourtant qu’un sot », livre quatrième, chapitre 11 des  »Mémoires d’outre-tombe ».

Le talent, la prédisposition à noircir des pages n’est rien comparé au travail, à la persévérance, au don de soi. D’ailleurs talent ou pas les choses ne sont pas plus simples. L’exigence est souvent notre ennemie, l’ignorance notre frein et notre énergie jamais suffisante quand vient l’heure du bilan, chapitre 12 :  »Notre existence est d’une telle fuite, que si nous n’écrivons pas le soir l’événement du matin, le travail nous encombre et nous n’avons plus le temps de le mettre à jour. Cela ne nous empêche pas de gaspiller nos années, de jeter au vent ces heures qui sont pour l’homme les semences de l’éternité. »

Nous y voilà, cher Chateaubriand votre ambition était bien là, et votre orgueil ces Mémoires : spectateur privilégié d’un monde qui a disparu en pleine décadence et d’un autre qui naquit aux forceps, chevalier servant d’une sœur qui aurait dû jouir de la gloire et des honneurs, vous fûtes le jouet d’événements graves depuis votre naissance dont vous vous êtes donné le rôle du messager de votre temps. D’autres que vous auraient sombré dans la folie que vous craigniez plus que tout. Toutefois votre chance fut d’être ignoré ou sous-estimé aux moments de la Terreur, il ne se fallut que de quelques années.

Ce n’est pas que le talent qui a pu engendrer votre œuvre, aussi solide que vous auriez pu être, aussi choyé dans l’enfance, à l’avenir tout tracé, ce n’est pas cela qui aurait tenu votre plume heure après heure. Ce n’est pas cela qui vous aurez motivé à lire, à déchiffrer vos pairs, à ouvrir votre cœur, à prendre mille risques au lieu de vous terrer.

Publicités
Cet article, publié dans Littérature, Notes, Philosophie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s