Le silence est d’or, Le silence est dommage

Si le silence est imposé, autoritairement… Comme dans une salle de classe ou une cour de récréation. C’est un silence plein de cris, ceux des enfants qui veulent sortir, ceux des adultes qui veulent les faire taire.

Devenir père favorise le devenir écrivain. C’est l’heure où la transmission commence. Tout doucement d’abord, sans jugement, en pleine écoute de l’enfant si avide de sa nouvelle existence. Grâce au silence intérieur que je pratique depuis des années, avant la naissance de mes deux fils, aux pruniers tout d’abord, non sans de multiples écueils ou régressions je parviens à ne plus les brider dans leurs désirs d’expression, à transformer mes énergies d’habitude et leurs propres énergies en un rapport plus serein, plus intelligent.

Le silence est devenu intérieur. Les cris de mes enfants glissent sur ma bulle d’air. Je transforme leur joie de vivre en baume pour mes douleurs intérieures, accumulées, de stress. Pour ensuite être disponible pour embrasser leurs inévitables pleurs, leurs bobos. Il n’y aucune performance attendue pour que le stress puisse s’insinuer dans mes bonnes résolutions. Libre et agile. Ce silence est rempli du bruissement de la liberté.

Ma vie prend un autre sens. Je n’ai plus besoin de régler des conflits passés ni de me protéger des coups futurs. Je flotte dans le présent. J’ai le droit à l’erreur, je fais pour le mieux. Je fais glisser les énergies. Rien ne presse dans l’infini du présent, de la seconde à la picoseconde. Ni haut ni bas, ni bien ni mal, et à la fois tout cela réuni, un tout.

Publicités
Cet article a été publié dans Notes, Philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s