La pièce de paix

Se guérir soi-même est un souhait partagé par de plus en plus de personnes désireuses de s’occuper elles-mêmes de leur corps au lieu de déléguer à la Médecine et à ses traitements lourds.

Il n’est pas question ici de décrier la Médecine qui fait partie des merveilles de l’humanité au même titre que l’Art et les Mathématiques. Mais on sait très bien que certains facteurs peuvent changer la donne comme la compétence, la compréhension et la compassion du médecin, l’acceptation et la volonté du patient. Les traitements sont reconnus efficaces, mais leur tolérance est une autre affaire mal appréhendée, physiologique et psychologique, le corps et l’esprit.

Il y a donc pas de mal à explorer des voies alternatives surtout si elles sont douces, naturelles et en pleine conscience de soi et de son corps…

Hier soir, il fut question de Jin Sin Jitsu qu’un Japonais a mis au point pour combattre avec succès son cancer et dont les idées ont été importées en Occident par Alice Burminster.

Simplement, le principe est d’utiliser les mains pour activer des points énergétiques assez similaires à l’acupuncture mais en zones plus larges ; Les mains servant de prises électriques. L’application des mains doit durer le temps de 36 respirations afin d’allier le toucher et la concentration.

Je vais lister quelques points que j’ai notés durant cette succincte présentation d’un peu plus d’une heure :

1/ En croisant les bras sur le haut de la poitrine et les mains autour du coup on y trouve deux points sensibles dans le creux juste après l’os du haut de l’épaule. Ces points activés vont permettre de se donner la possibilité de lâcher les bagages émotionnels.

2/ Les deux mains sous les fessiers, assis confortablement dans une chaise, le dos calé, permet de retrouver le calme.

3/ Les bras croisés et les mains sous les aisselles on y trouve là aussi deux points sensibles dont le simple toucher sans appuyer permet de mieux accepter les choses telles qu’elles sont ; Les pensées ne s’accrochant plus mais glissant vers l’extérieur.

4/ Les bras toujours croisés sur la poitrine mais cette fois les mains sur les clavicules apportent un sentiment de bien-être là où vous êtes.

5/ Les mains posées au niveau des hanches, sur le devant aux intersections jambes et buste, les bras non croisés, apporte un soutien au cœur « dans le rire et dans la joie ».

Il existe aussi des raccourcis avec les doigts des mains, en les tenant tout en respirant, chacun apportant un réconfort différent :

1/ Le pouce agit sur l’estomac et sur l’inquiétude.

2/ L’index agit sur les reins et sur la peur.

3/ Le majeur agit sur le foie et sur la colère.

4/ L’annulaire agit sur les poumons et sur la tristesse.

5/ L’auriculaire agit sur le cœur et sur le besoin de paraître.

Tenir les quatre doigts (sans le pouce) est un profond réconfortant pour des cas de troubles multiples comme le décalage horaire.

Et la pièce de paix ? me diriez-vous. Là aussi il s’agit d’un moyen de se guérir soi-même. Il s’agit de définir un lieu dans la maison où l’on peut se retrouver en toute sécurité sa paix intérieure, où l’on peut être certain que personne ne viendra vous y chercher, que l’on n’a pas besoin de fermer la porte, de s’y barricader ; La pièce de paix est comme une île inconnue des autres pour retrouver sa propre île intérieure et apaiser ses émotions.

Dernier moyen à notre disposition pour se guérir soi-même, le bain très chaud des pieds, avec une pincée de sel (rééquilibrage Yin [froid / bas]-Yang [chaud / haut]), préconisé par le docteur Do. Embrasser sa souffrance c’est le principe secret de cette recette de cuisine et j’imagine bien ma grand-mère la pratiquer avec sa sage bonté et sa compassion amoureuse.

Bien sûr, cette recette marche pour tout.

Le cancer pourrait ne pas être une maladie. Le docteur Do (orthographe), médecin du Village des pruniers enseigne avec la baguette magique de Thay que les cellules cancéreuses ne sont pas des ennemies à détruire mais des cellules qu’il faudrait embrasser avec notre compassionnel.

Publicités
Cet article a été publié dans Notes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s