La fin d’un rêve

Notre société occidentale a vécu son âge d’après guerre grâce notamment au formidable espoir de paix que la Communauté Européenne a su générée. Cependant, cette situation ne durera pas éternellement ; Les ressources de notre planète ne suffiront pas aux besoins d’un dixième de la population occidentale ;  Des craquements sinistres se font déjà entendre de partout (dégradations climatiques et géographiques, consommations énergétiques, obésité alarmante, disparition des espèces bien pire que la période glaciaire, …) et notre modèle de société s’avère être un piège mortel puisque la barre du navire semble être lourde à bouger dans les temps (voir Home de Yann Arthus Bertrand). Bientôt, il faudra accepter le fait que notre civilisation redécouvre la faim, les privations et tout ce que nous fuyons en surconsommant. Nos enfants auront faim. Nous allons leur léguer un monde au pire à l’agonie au mieux profondément touché dans son intégrité. Et, si l’on est de ceux qui estiment que nous vivons sur la terre de nos enfants, que l’on leur emprunte du temps de notre vivant. Alors, nous sommes de piètres locataires.

Toutefois, le monde ne s’est pas créé en un jour. Nous endossons la responsabilité de nos parents et autres prédécesseurs. Cela signifie qu’il faille se laver les mains de la mauvaise situation que nous allons laisser derrière nous. Mais, au contraire, nous pourrions nous investir dans le sauvetage de notre planète que nous n’en sommes pas entièrement responsables. Ce n’est pas un simple soulagement de notre conscience c’est une constatation qui peut nous permettre d’éviter de rechercher des coupables afin d’aller directement à l’essentiel car il y a aujourd’hui urgence.

Publicités
Cet article a été publié dans Notes, Philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s