»Soyez heureux là où vous êtes », Thich Nhat Hanh

Thay nous fournit tellement de bonnes ondes, avec cette simple phrase qui pourrait servir à la fois d’incipit et de conclusion à tout ce que l’on doit savoir de la vie.

En effet, à l’instar du paradis, il n’y a de situation meilleure que toutes les autres que lorsque l’on s’autorise à être heureux ou que l’on croit avoir trouvé le bonheur ce qui revient au même.

Car on n’échappe pas à la souffrance. C’est d’ailleurs l’une des choses que l’on partage le mieux, hélas ou bien tant mieux. Le bonheur est le dépassement par l’acceptation de notre souffrance. Alain nous a montré que le bonheur était une question de désir et de volonté.

Pour nous aider, il existe des moyens, non des techniques, enseignés par Thay et ses disciples comme l’énergie du groupe, la respiration, la marche, le ralentissement, le retour à soi et le partage avec les autres. Il ne s’agit de combats ni de remèdes mais de retrouver nos forces intérieures et de prendre conscience de nos faiblesses pour les accompagner dans notre vie.

On n’échappe pas à ses faiblesses, mais on néglige toujours nos forces. De même que l’on se plaint de la souffrance, oubliant toujours les innombrables moments de bonheur.

Alors soyez heureux, ici et maintenant, là où vous êtes.

Publicités
Cet article, publié dans Notes, Philosophie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour  »Soyez heureux là où vous êtes », Thich Nhat Hanh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s