« Double or nothing », Paul Auster

En Français on dit  »Quitte ou double » alors qu’en Anglais l’expression est légèrement mais fondamentalement différente : « Double or nothing » (tiré du  »Livre des illusions » de Paul Auster). Cela marque la différence entre l’anglophone et le francophone puisque resté quitte ne signifie pas opter pour rien, abandonner ses gains. Le côté Gambling des Anglais est bien connu et, tandis que la crise économique gronde, ces derniers serrent les fesses et se repositionnent pour le redoux au lieu de défiler dans la rue et d’apporter du bruit à l’agitation actuelle.

Pour ce qui est de la politesse et du savoir-vivre, ce serait plus la version anglaise, double ou rien, puisque l’un ne va pas sans l’autre, surtout dans la conquête du bonheur. Alors les bons français râleurs qui se croient polis ne sont que des sots.

Publicités
Cet article, publié dans Littérature, Notes, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s