Prenez le temps de vivre

On ne le répète jamais assez mais la plupart du temps on vit dans le passé ou bien on attend impatiemment un avenir meilleur ou simplement différent.

Par exemple, mon travail m’a proposé un poste à Hong Kong. Cette expatriation est hypothétique. Au lieu de m’y accrocher nous, mon épouse et moi, avons entrepris un difficile déménagement à Versailles afin d’avancer dans notre vie, de quitter le trois pièces… Et pourtant le passé que j’ai à mon travail depuis huit ans et la nature du poste envisagé qui en serait la continuité parfaite me dicteraient d’éviter le changement d’appartement pourtant si nécessaire avec les deux petits qui grandissent et tandis que Maximilien a dû être traité à la Ventoline à cause de la pollution de Porte d’Italie.

Il était nécessaire que l’on change. On a préféré agir au lieu d’attendre. Ce fut difficile mais au moins on a continué de vivre et si on part à HK dans trois mois, nous ne regretterons rien car les courbatures se soignent plus facilement que les regrets.

Autre cas d’école, je suis souvent tenté de penser que dans six mois ce sera mieux dès lors que je m’épuise avec les enfants. Les prétextes sont nombreux : boire son biberon tout seul, marcher tout seul, manger tout seul, aller sur le pot, ne plus avoir besoin le jour puis la nuit, … Nos voisins du dessous ont deux fils aussi de six et sept ans. Souvent j’envie mes voisins quand je vois leurs fils sortir avec leur vélo, seuls, sur le parvis de la résidence VGS. Mais ne regrettent-ils pas le temps des tout-petits ? Et puis le temps n’attend pas, dans dix ou quinze  ans les oiseaux quitteront le nid. Je ne dis pas qu’il faut être une mère ou un père poule mais je dis que les regrets viennent de ce que l’on a laissé filer le temps.

Ne confondez pas vouloir et volonté. L’un est dans l’espérance l’autre est dans l’action. Agir signifie avancer, espérer signifie attendre. Tout cela n’exclue pas la réflexion mais en avançant on l’alimente, on lui donne une direction.

Publicités
Cet article a été publié dans Notes, Philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s