Pouvoir c’est avant tout vouloir

Jusqu’à la page 70 de « Propos sur le bonheur » Alain avait condamné l’idée que l’on se fait de la vie quand l’imagination par le biais de la peur ou des passions dicte nos pensées et nos choix. Alain a fait remarqué que dans ces cas-là la raison ne peut rien pour nous, au contraire elle se retourne contre nous.

Le remède se trouve dans l’action. L’une des formes de base de l’action est la gymnastique, les mouvements des muscles moteurs du corps qui, normalement, sont à notre disposition, contrairement à nos pensées influencées par notre attitude, la situation et le personnage que l’on joue. La gymnastique est plus efficace que la raison.

La forme plus évoluée de l’action est la volonté dans l’action.

Page 71, « On n’agirait jamais, si l’on considérait le poids immense des choses et la faiblesse de l’homme. C’est pourquoi il faut agir et penser son action. »

Alain prend l’exemple des chenilles qui s’attaquent à des arbres (ormes). Bien que la chenille ne soit pas dotée de la même capacité de prise de conscience que l’homme, sa programmation génétique la pousse à agir pour sa survie (nourriture) et leur nombre provoque la fin non souhaitée de l’arbre. Et pourtant, du point de vue d’une chenille, un arbre est immense. Par ailleurs l’homme qui est propriétaire de ces arbres se sent impuissant à les sauver des chenilles et s’avoue vaincu avant d’avoir entrepris la moindre action car il imagine trop bien l’action des chenilles. Ce à quoi Alain répond : « Mille causes travaillent pour vous, sans quoi il n’y aurait point d’ormeaux. La destinée est instable ; une chiquenaude crée un monde nouveau. Le plus petit effort entraîne des suites sans fin. Celui qui a planté ces ormes n’a pas délibéré sur la brièveté de la vie. Jetez-vous comme lui dans l’action sans regarder plus loin que vos pieds, et vous sauverez vos ormeaux. »

Afin qu’il n’y ait aucun doute freinant l’action, Alain précise que, même si les obstacles existent, seule compte l’action et la volonté d’agir. « Si l’on s’écoutait on ne ferait rien » précise aussi un dicton populaire.

Pour conclure sur les enseignements d’Alain très à propos pour ce qui me concerne car je les pratique sans les formaliser depuis toujours, mais les 40 ans m’ont déstabilisé et j’ai cru lire des signes de faiblesse dans mon corps. Je dirais donc que notre corps est le seul à se connaître vraiment, sans interprétation, sans imaginaire. Laissons notre corps décider pour lui-même. Cela ne signifie pas qu’il faille être constamment à son écoute mais qu’il faut lui faire confiance, il saura vous alerter, il communique avec vous à chaque instant. Fort de cet enseignement, il suffit de le nourrir mais pas seulement de nourriture mais aussi et surtout de paroles aimantes comme les enseignements de Thaï.

Vous n’êtes donc pas seul dans la vie. Même si vous ne croyez pas en Dieu. Vous êtes et vous serez même au moment de la mort deux entités, votre corps et vous-même. Au moment de la mort, votre corps va rejoindre la terre, son berceau, son terreau des vies futures. Quant à vous, votre vie, vos actions, votre simple présence ont déjà apporté le terreau des vies futures. Vous êtes en chacun de ceux que vous avez approchés et même de ceux que vous ne connaissez pas par le jeu des relations. Votre continuité est assurée. Vous êtes, depuis votre naissance, inscrit dans le patrimoine de l’humanité. Évidemment si vous êtes père ou mère c’est encore plus vif mais même sans cela on est tous en interdépendance.

Publicités
Cet article, publié dans Notes, Philosophie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Pouvoir c’est avant tout vouloir

  1. Tjana Pengar dit :

    I cannot believe this is true!

    • bgn9000 dit :

      Truth. which truth ?
      On this site, there is no matter of truth, just ideas, point of view, steps of my construction, even your short comment is a step.
      Cheers

  2. Great idea, but will this work over the long run?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s